Apte Parents pour poursuivre le travail de prévention à la maison

En parler pour mieux se comprendre

En parler pour mieux se comprendre

La Fondation Jean Lapointe rencontre annuellement plus de 70 000 jeunes Québécois en milieu scolaire pour prévenir les toxicomanies. Elle invite les parents et autres adultes significatifs des adolescents à ouvrir la discussion afin de les aider à prendre des décisions éclairées en matière de consommation d’alcool et de drogues.

Restez vigilant

Restez vigilant

À l’adolescence, les jeunes sont confrontés à des situations de toutes sortes. Et bien que la majorité des jeunes ne développe pas de problème de consommation, 10 % des élèves québécois se trouvent aux prises avec un problème réel ou en émergence de consommation d’alcool et des autres drogues.

S’INFORMER
Saviez-vous que 87 % des adolescents considèrent leurs parents comme une source d’information crédible en matière de drogues? Il est donc primordial de véhiculer des messages clairs sur la consommation d’alcool et des autres drogues.

Avant d’aborder le sujet avec votre jeune, répondez à ces trois questions

1. Est-ce que votre position est claire par rapport à la consommation d’alcool et des autres drogues chez les adolescents?

2. Êtes-vous bien informé des risques associés à la consommation de substances?

3. Êtes-vous capable de faire preuve d’ouverture, malgré ce que votre adolescent pourrait vous dire?

Ouvrir et surtout maintenir le dialogue

Ouvrir et surtout maintenir le dialogue

La recherche a démontré que les parents qui ont l’habitude de parler avec leurs enfants peuvent réduire jusqu’à 50 % les risques de consommation de drogues chez leurs ados. En effet, la communication favorise le développement de leur jugement critique, ce qui les incite à adopter de saines habitudes de vie.

Pour vous inspirer, visionnez la capsule ci-contre.

Comprendre pourquoi les ados consomment

Comprendre pourquoi les ados consomment

Par curiosité ou par plaisir
Parce qu’ils sont à la recherche de sensations fortes
Pour faire comme les autres
Pour fuir des émotions négatives

Comment savoir si mon jeune consomme?

En plus des signes physiques, certains facteurs de risque vous donneront de bons indices:

En plus des signes physiques, certains facteurs de risque vous donneront de bons indices:

Impulsivité et agressivité
Amis consommateurs
Difficultés scolaires
Conflits familiaux fréquents
Consommation de substances réservées aux parents et à la fratrie
Argent de poche de plus de 10$ par semaine

Appliquer quelques conseils de prévention

1. Développez et maintenez une relation de qualité avec votre adolescent.

2. Ne perdez jamais de vue le rôle crucial et l’influence que vous avez sur les comportements de votre adolescent.

3. Sachez que la communication et la collaboration sont les meilleures stratégies à adopter.

4. Assurez-vous que votre adolescent connaît vos attentes et vos règles concernant la consommation d’alcool et des autres drogues.

5. Intéressez-vous à ce que votre jeune fait.

6. Encouragez-le à s’investir dans une activité qui le passionne.

Apte Parents

Apte Parents

Cette formation en ligne a été créée par le Centre québécois de lutte aux dépendances (CQLD) et vous donne tous les outils nécessaires pour accompagner vos jeunes dans leur réflexion vis-à-vis de la consommation d’alcool et d’autres drogues.

APTE Parents

Ressources d'aide

LigneParents

Première ressource-avec téléphone

Drogue, aide et référence

1

Sélectionnez un montant à donner

$
2

Sélectionnez le type

3

Sélectionnez l’évènement