← Toutes les actualités

La Maison Jean Lapointe lui a redonné le goût de vivre !

 

 

 

 

 

 

Dernièrement, j’ai rencontré une ancienne résidente de la Maison, une jeune femme extraordinaire. Elle se prénomme Jessica. Laissez-moi vous raconter son histoire empreinte d’authenticité !

Le 5 janvier 2015, Jessica entrait à la Maison Lapointe. Valise en main, son père franchissait la porte en premier, pourtant c’est Jessica qu’on saluait. Vous dire à quel point son état était grave, visible sans même poser de question.

Grande consommatrice d’alcool et de drogues, Jessica décrit sa période de consommation comme un grand nuage noir et opaque. Après avoir causé deux accidents de voiture, vécu la perte de plusieurs ami(e)s et de nombreux déménagements, c’est lors d’un retour chez ses parents, à l’âge de 30 ans, que sa mère lui dit avec beaucoup d’amour : Jessica, je t’aimerai toute ma vie peu importe les choix que tu fais, mais je ne suis plus capable de te voir comme ça. Si tu continues, tu dois quitter la maison.

À cet instant, Jessica a pris une décision qui allait changer sa vie en téléphonant à la Maison Jean Lapointe. Durant son séjour, les conseillers lui ont donné tous les outils nécessaires afin qu’elle se reconstruise un mode de vie. On ne lui a pas dit d’arrêter de consommer, on lui a dit comment elle y parviendrait !

À sa sortie, Jessica a poursuivi ses efforts et ses thérapies. Elle est retournée sur les bancs de l’Université et depuis plus d’un an, Jessica est revenue à la Maison Jean Lapointe…en tant que conseillère au Programme de traitement d’alcool-drogues ! À son tour, elle aide d’autres Jessica à reprendre leur vie en mains. Jeune maman du petit Antoine âgé d’un an et demi, Jessica connaît maintenant la réelle définition du bonheur !

Cette histoire vous permet maintenant de mettre un visage sur les résidents que nous accueillons à la Maison Jean Lapointe depuis 37 ans. Nous connaissons tous une Jessica ! Et si c’était votre fille, votre petite-fille, votre soeur ou votre amie, aimeriez-vous qu’on la prévienne ?

Donnez à la Fondation Jean Lapointe afin de sensibiliser encore plus de jeunes adolescents aux risques liés à la toxicomanie.

Avec tout mon respect, ma gratitude et du plus profond de mon coeur, MERCI !